06 20 13 90 65

Première étape la préparation : Comment vendre son entreprise ?

Phase 1 : la préparation à la vente de votre entreprise

C’est un sujet “rabâché” par de nombreux professionnels, dont l’objectif est de prévenir plutôt que de guérir. En effet, si vous arrivez au moment de vendre une société et qu’il se trouve que l’entreprise est décalée par rapport aux attentes des repreneurs, la conséquence est que vous ne vendrez pas (ça s’appelle “le coût de l’inaction”).

Malheureusement, dans les faits, on prévient le futur vendeur d’entreprise, sans vraiment lui donner de solution ou alors on lui donne des éléments si généralistes qu’ils sont inexploitables.

Ce n’est pas utile de vous faire un détail de tout ce que vous pouvez faire pour préparer votre entreprise à être vendu. Ça n’est pas réellement le sujet du jour et entre mes vidéos YOUTUBE, mon E-BOOK et ma prestation DIAGNOSTIC OPTIMISATION spécifique sur le sujet (dont une partie est disponible gratuitement), il y a déjà de quoi faire.

Dans la préparation à la vente, ça n’est pas prioritaire de connaître la fiscalité d’une cession d’entreprise et encore moins de se contenter de faire faire une évaluation. Pour des entreprises de moins de 10 salariés, c’est même secondaire tant il peut être difficile de trouver un repreneur.

 

Préparez l’entreprise à la vente pour le futur repreneur

 

La préparation, c’est plutôt d’adapter l’entreprise à la vente, la préparer pour le futur repreneur. On peut décider de survoler le sujet mais dans ce cas on prend un risque substantiel de ne pas convenir au Marché.
Dans l’idée, il faut, à partir du moment où vous envisagez une vente de votre entreprise, la façonner pour qu’elle vous survive. Et oui !

Si vous restez indispensable, le repreneur ne se sentira pas capable de vous remplacer. Ou s’il le peut, ça nécessitera une implication quotidienne qu’il n’est pas prêt à consentir (surtout s’il a déjà une entreprise à faire tourner).

Pour organiser son entreprise de la sorte, ça n’a rien d’évident. Il faut trouver comment se faire remplacer soit en interne, soit par externalisation (comme vous le faites peut-être déjà pour vos photocopieurs, votre informatique ou l’entretien de vos véhicules).

Si vous réussissez cette mission, vous finirez aux 35 heures par semaine (je dis bien un seul 35h/semaine, pas 2) et prendrez aussi des vacances. Et là, vous êtes bon pour la vente de votre entreprise.

L’implication du dirigeant est TOTALE pour la vente d’une société !

 

Pas d’implication = vente difficile.
La plupart du temps, ça n’est pas le cas, on se contente de faire une évaluation de la société, puis de passer une annonce.
Vous croyez que vos interlocuteurs vont aller au-delà de ce que vous leur demandez ?
Vous pourrez vous faire accompagner par des conseils avisés, jamais ils ne feront à votre place ce qui doit être fait. D’une part ce n’est pas leur métier, d’autre part ils ne savent pas trop comment vous aider. La réussite d’une reprise d’une PME demande une implication totale du dirigeant : vous.

Deuxième phase : Comment mettre en vente une entreprise ?

Deuxième phase : Comment mettre en vente une entreprise ?

Deuxième phase : Comment mettre en vente une entreprise ? Encore une fois, il n'est pas rare que le dirigeant sous-traite totalement cette partie, sans se préoccuper de l'implication réelle de ses conseillers et de l'état d'avancement. C'est une conséquence très...

lire plus